Suivez-nous

Peugeot 5008 (2017) : changement d’univers

18/02/2017

Pour sa seconde génération, le Peugeot 5008 dit adieu au monospace pour devenir un SUV. Il cède donc à la mode actuelle mais cela se fait-il au détriment des qualités du premier du nom, c’est ce que nous allons voir dans ce premier essai réalisé au Portugal avec le BlueHDI 150 ch.







Esthétiquement, le nouveau 5008 se rapproche donc très fortement du dernier 3008, qui, est-il besoin de le rappeler encore, est un carton commercial avec plus de 5 000 ventes rien que sur le mois de janvier. La face avant est légèrement différente sur les finitions Accès, Active et Allure mais strictement identique sur les niveaux hauts (GT et GT Line).



Les plus gros changements au niveau du style portent bien évidemment sur le profil. Fini la chute de pavillon façon coupé du 3008 remplacé par une découpe carrée plus conforme à un véhicule familial. Ce nouveau design s’accompagne aussi d’une importante augmentation des dimensions. Le nouveau 5008 mesure désormais 4,64 m, c’est 19 cm de plus qu’un 3008 et 11 cm supplémentaires par rapport à l’ancien 5008 (4,53 m).







Cette progression de la longueur profite surtout à l’empattement qui progresse à lui seul de 16,5 cm (2,84 m) pour le plus grand bonheur des passagers qui peuvent bénéficier d’un espace aux genoux qui croît de 6 cm. Tout simplement royal. Aucun problème pour loger vos jambes même pour les plus grands et il en est de même de la garde au toit. Des côtes très proches de celles du Citroën Grand C4 Picasso, qui l’un des monospaces les plus accuillant. Le 5008 confirme ainsi son statut de véhicule familial avec un second rang composé de trois sièges de même largeur qu’il est possible d’incliner (suivant 5 réglables) ou de faire coulisser sur 15 cm. De série, le 5008 proposera 7 places, mais contrairement à beaucoup de véhicules disposant cet accessoire, il ne s’agit pas de strapontins mais bel et bien de sièges qui peuvent accueillir un adulte plutôt confortablement à condition qu’il mesure tout de même au maximum 1,75 m. Il faut noter que ces sièges sont escamotables dans le plancher et peuvent même s'extraire afin de favoriser le coffre à condition de porter leurs poids respectifs de 11 kg.





Très accueillant pour les passagers, le 5008 l’est également pour les bagages avec un coffre ou plutôt une soute de 780 litres en 5 places ou 702 litres en 7 places. C’est 100 litres de mieux que l’ancien 5008. Et il s’agit tout simplement de LA meilleure contenance de la catégorie. Même le récent Skoda Kodiaq pourtant très généreux dans ce domaine ne peut rivaliser. Sièges rabattus, le volume atteint 1 940 litres. Pour faciliter l’utilisation au quotidien, Peugeot propose à partir de la finition Allure, la possibilité de rabattre le dossier passager, ce qui permet de charger des objets mesurant jusqu’à 3,20 m et même le hayon électrique mains -libres sur le haut de gamme GT. À tout cela s’ajoutent de très nombreux rangements répartis dans l’habitacle d’une contenance de 38 litres.



Pas de surprise pour la présentation de la planche de bord qui est strictement identique à celle du 3008. On retrouve donc le fameux i-cockpit. À titre de rappel, il se compose toujours d’une instrumentation 100 % numérique de 12,3 pouces avec des animations à chaque changement de modes très réussies, d’un petit volant et d’un écran multimédia 6 ou 8 pouces selon la finition. Nettement plus réactif que le précédent, son ergonomie a été améliorée grâce à la présence de raccourci en forme de touches de piano pour toutes les fonctions. L’ambiance à bord est très plaisante et il en est de même de la qualité des matériaux très proche de celle des marques premium.