Suivez-nous

Pagani Huayra : plaisir absolu

14/04/2018


Repousser les limites, telle semble être l’ambition de la nouvelle création d’Horacio Pagani, qui tend à s’imposer comme la plus impressionnante des supercars jamais produites. Après plus d’une décennie de bons et loyaux services, la Zonda a tiré sa révérence à grands coups de séries spéciales, toutes plus étonnantes les unes que les autres, faisant de Pagani l’un des constructeurs les plus appréciés de la planète. Après ce coup de maître, il est peu dire qu’Horacio Pagani était attendu au tournant avec sa nouvelle création dotée de 730 chevaux baptisée Huayra.

Sous ce nom exotique, que l’on prononce "wou-aïe-ra”, se cache une ancienne légende Aymara, peuple andin vivant sur les bords du Lac Titicaca deux siècles avant notre ère. Cette légende raconte que Huayra, dieu des vents, était si puissant qu’il pouvait soulever les eaux du Lac Titicaca et les faire retomber sur les terres, les rendant ainsi fertiles. Loin d’être un simple choix marketing, le nom de la nouvelle supercar Pagani est symbolique pour son créateur. Il lui a servi d’inspiration pour créer une auto qu’il souhaitait aussi fluide et agile que le vent. C’est ainsi qu’est né ce projet, au début de l’année 2004, alors que la Zonda était en pleine conquête du monde très élitiste des supercars. Pas question pour autant de faire une Zonda bis : Horacio Pagani est parti d’une feuille blanche, développant ses deux projets en parallèle, la Zonda étant plus typée course, et puisant ses inspirations dans les voitures de course du Groupe C, ayant couru les 24 Heures du Mans. Avant même de prendre le volant, ces influences sont évidentes dans le dessin, encore plus dans les ultimes versions Tricolore ou Cinque.





La Huayra est empreinte d’un style plus sensuel, moins agressif. Certains le qualifieront de simple. Pourtant, lorsque l’on prend le temps de la détailler, ses lignes apparaissent complexes, très travaillées, dans l’objectif d’offrir la meilleure aérodynamique qui soit. Que dire des portes papillon, si ce n’est qu’elles offrent une dimension encore plus spectaculaire. Au final, la comparaison avec la Zonda s’arrête aux doubles optiques avant et au désormais iconique quadruple échappement.



lumière qui pénètre par le haut des portes vitrées offre un habitacle très lumineux bercé de lumière. L’atmosphère à bord est délicieuse et ne ressemble à rien de connu. Chaque bouton, chaque morceau de cuir, chaque détail jouit d’une attention particulière, transpirant l’amour du travail bien fait, tendant ainsi à la perfection.



Les chiffres clés

Pagani Huayra COUPE 6.0 V12 730
Général  
Date de début de commercialisation 01/07/2012
Moteur  
Cylindrée 5987 cm3
Nombre de cylindres 12
Nombre de soupapes par cylindre 4
Puissance fiscale NC
Couple 1000 Nm à 4000 trs/min
Carburant Essence
Boîte de vitesses Automatique
Nombre de vitesses 7
Puissance Din 730 Ch à 5300 trs/min
Dimensions  
Longueur 4610 mm
Largeur 2040 mm
Hauteur 1170 mm
Nombre de places assises 2
Poids à vide 1350 Kg
Performances/consommation  
Emissions de CO2 345 g/km
Accélération de 0 à 100 km/h 3,3 s
Vitesse maximum 370 km/h