Suivez-nous

Fiabilité de la Fiat Panda 3

20/09/2018

1. En bref

La Panda est une institution chez le constructeur turinois. Elle traîne ses jantes depuis 1980 sur nos routes, avec toujours le même leitmotiv : être la citadine idéale par sa compacité, sa maniabilité, ses aspects pratiques et son économie à l'utilisation. Le cahier des charges de cette troisième génération se devait de respecter les mêmes impératifs. Chose promise, chose due, la Panda 3 reste relativement compacte, même si avec 3,65 m elle grandit de 11 cm par rapport à sa devancière et devient plus grande qu'une Twingo ou qu'une VW Up!. Mais elle offre en contrepartie une bonne habitabilité et un volume de coffre correct de 225 litres. Ses moteurs, de 69 ch à 90 ch en essence et de 75 à 95 ch en diesel, sont suffisamment performants, même dans les petites puissances, pour rendre la Panda vive en ville, et pas ridicule sur route. Les bicylindres TwinAir et le diesel sont cependant assez sonores. Le confort, lui est remarquable pour une si petite auto, et la tenue de route ne souffre aucune critique. Enfin, l'habitacle est gaiement présenté et l'équipement, sans se distinguer de la concurrence, est correct. En seconde main, les prix sont hyper abordables et la fiabilité ne semble pas poser de gros souci particulier (voir notre paragraphe dédié). Pour ceux qui ont besoin de capacités de franchissement ou roulent sur les chemins, une version 4x4 est disponible, ainsi qu'une fausse baroudeuse, la Cross, qui est une 4x2.